Vin et gratin de ravioles aux courgettes : le bon accord

Y’a pas de gratin de ravioles aux courgettes…sans vin blanc !

Le printemps est installé. J’adore cette saison. Les journées rallongent, les oiseaux chantent, la nature se pare à nouveau de fleurs et de couleurs…ainsi que les assiettes ! On est fin avril, la saison de la courgette débute tout juste, et je m’empresse de la cuisiner. La courgette fait souvent l’unanimité. On peut la cuisiner sous de multiples formes : farcie, sautée, rôtie, crue, en ratatouille ou encore en gratin. Pour les enfants c’est souvent de cette façon que ça passe le mieux. Une de mes recettes favorites : le gratin de ravioles aux courgettes. Ce n’est pas le mets le plus délicat, mais il régale toute la famille ! 

 

Accord gratin de ravioles aux courgettes et vin blanc de touraine

La raviole du Dauphiné (appelée aussi raviole de Romans) est une spécialité régionale constituée de carrés de pâte farcie au fromage et au persil et cuits dans l’eau. Elle est produite près de Romans-sur-Isère, dans la région du Dauphiné, dans le sud-est de la France. Elle bénéficie du Label Rouge et d’une indication géographique protégée (IGP), ce qui atteste de sa qualité.

Qui dit plat simple, dit « vin de copain ». Le gratin a une intensité et une persistance en bouche moyennes. Pour un accord harmonieux, il faut donc choisir un vin avec les mêmes caractéristiques. De plus, la sauce et le fromage apportent de la rondeur et du gras au mets.

Pour contrebalancer le gras, privilégiez un vin avec une acidité prononcée. Si vous avez lu mes règles de bases sur les accords mets-vins, ça n’a pas dû vous échapper qu’acidité et gras fonctionnent très bien ensemble (j’insiste pour dire que ça reste subjectif et que vous devez vous faire votre propre avis).

 

accord-vin-loire-touraine-blanc-gratin-ravioles-courgettes

J’aime bien associer cette règle de contraste avec l’accord de fusion. Je m’explique : pour avoir un trait d’union entre le plat et le vin, je trouve intéressant que le vin ait un peu de rondeur en milieu de bouche, qui va venir fusionner avec le gras de la sauce

Ainsi, un vin blanc sec léger, agréable et non boisé, au nez moyennement intense et à la bouche dotée d’une belle fraîcheur et d’une touche de rondeur est  l’association idéale. 

J’ai choisi la cuvée Le Clos du domaine Clos Roussely, dans le Val de Loire. Si vous souhaitez découvrir ce vin, n’hésitez pas à me contacter

Accord testé et validé.

Recette du gratin de LULU

Pour 6 personnes (ou 4 gros mangeurs 😉 :

Ingrédients

9 plaques de ravioles du Dauphiné
4 grosses courgettes
25 cl de crème épaisse
25 cl de lait
Un peu de comté râpé
Beurre, sel, poivre moulu

Préparation

1. Préchauffez le four à 180°C. Pelez les courgettes, coupez-les en fines rondelles et faites-les cuire à la poêle.
2. Mélangez le lait et la crème, puis salez et poivrez à votre convenance.
3. Disposez 3 plaques de ravioles sur le fond d’un plat beurré (séparez très délicatement les plaques) puis les rondelles de courgettes et une partie du mélange lait-crème.
4. Renouvelez une fois l’opération et finissez par les ravioles. Couvrez le plat de comté râpé puis versez le reste du mélange lait-crème.
5. Enfournez 30 minutes.
6. Servez le gratin avec une salade verte.

Bon appétit !

 

Articles similaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *