Vin et blanquette de veau : le bon accord

Y’a pas de blanquette…sans vin blanc sec !

La blanquette de veau est une des plus anciennes recettes de la gastronomie Française. Son origine régionale est inconnue (elle est revendiquée par de nombreuses régions!). L’accord classique serait un bourgogne blanc (un Viré-Clessé par exemple, comme la cuvée Longchamp du domaine de la Verpaille). Mais envie d’aller voyager en Alsace !

Accord blanquette de veau et vin blanc d’Alsace, un régal

Autrefois la blanquette était constituée uniquement de restes de rôti de veau. Ce n’est qu’à la fin du 19è siècle qu’elle est réalisée à partir de viande de veau crue, cuite ensuite dans une bouillon. Ainsi quand vous voyez « blanquette à l’ancienne » il ne s’agit pas vraiment de la première recette.

Pour le vin, j’ai testé une des bouteilles de la cave du beau père : le Riesling Grand Cru Kitterle du domaine Schlumberger.

L’accord est superbe ! La tension du riesling vient compenser le gras de la sauce et de la viande. La belle présence en bouche du vin s’accorde parfaitement avec l’intensité de la blanquette.

Il ne faut pas s’orienter sur un vin blanc vif et sans trop de matière car il serait complètement effacé par le plat (la sauce de farine et de beurre agrémentée de citron, d’oeuf et de champignons donne beaucoup de texture).

accord blanquette veau riesling

VIN ROUGE : à éviter

L’association entre la blanquette de veau et le vin rouge est à éviter. Les protéines présentes dans la crème fraîche et le beurre ne se marient pas bien avec les tannins des vins rouges. Si vous souhaitez absolument un vin rouge, optez pour des vins âgés aux tannins fondus ou des vins peu tanniques, comme un pinot noir d’Alsace.

Accord ETONNANT : vin orange

Pour une touche d’originalité, essayez un vin blanc de macération, également connu sous le nom de vin orange. Ce type de vin se marie étonnamment bien avec la blanquette de veau. C’est un accord à tester absolument !

Recette BLANQUETTE DE VEAU DE MAMAN

Envie de cuisiner une blanquette de veau, à l’ancienne, aussi bonne que celle de ma maman ? Je vous partage sa recette :).

Ingrédients

1,2kg de tendrons de veau ou de flanchet coupé en gros cube par le boucher
2 cuillères à soupe de beurre
1 jaune d’œuf
1 oignon
1 échalote
2 carottes
1 bouquet garni
100g de crème fraiche épaisse
2 cuillères à soupe de farine
1 citron
150g de champignons de Paris
Poivre et Sel

Préparation

1. Mettez le veau coupé en gros cube dans une cocotte et couvrez-le d’eau froide.
2. Faites bouillir ; écumez ; baissez ensuite le feu et ajoutez 2 carottes épluchées, lavées et coupées en rondelles, 1 oignon et 1 échalote épluchés et 1 bouquet garni. Salez, poivrez et laissez mijoter à petits frémissements pendant 2 heures.
3. A mi-cuisson, ajoutez 150g de champignons de Paris débarrassés de leurs parties terreuses, lavés et citronnés.
4. Mélangez à la fourchette 2 cuillères à soupe de beurre avec 2 cuillères à soupe de farine. Hors du feu, ajoutez ce beurre manié au jus de cuisson du veau, puis faites bouillir pendant 5 minutes. La sauce doit être veloutée sans être épaisse.
5. Au moment de servir, délayez 1 jaune d’œuf dans un bol avec la crème fraiche ; versez ce mélange en remuant à la cuillère dans la cocotte, hors du feu.
6. Ajoutez aussi le jus d’un demi-citron pour relever le goût de la blanquette.

Accompagnez la blanquette de riz blanc et régalez-vous !  

Articles similaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *